Balade Littéraire #7 : La Comédie du Livre 2015 - Montpellier

Publié le par Morgana

Balade Littéraire #7 : La Comédie du Livre 2015 - Montpellier

.

De passage sur Montpellier pour passer des partiels, j'en ai profité pour aller faire un tour à la Comédie du Livre 2015. Manque de chance, je repartais tôt dans l'après-midi et n'ai pu avoir qu'un bref aperçu du festival. Oui, je sais, cette introduction vous donne immédiatement une irrépressible envie de lire la suite de cet article. Cependant, je vous assure que j'ai tout de même quelques petites choses à vous raconter.

Je vais toutefois commencer par un aveu : j'ai une fois de plus prouvé que je méritais mon titre de "sous-douée de la vie". Alors que je souhaitais me rendre à un "entretien littéraire avec José Luis Peixoto", qui présentait son livre La mort du père, impossible de trouver l'auditorium où il se déroulait. Pourtant, je n'étais pas seule, et même avec le portable doté d'un GPS de la personne qui m'accompagnait, nous avons lamentablement échoué dans notre quête.

Résultat ?

Nous nous sommes réfugiées à la conférence sur "Ribera, le plus grande peintre du Seicento napolitain", qui se déroulait au musée Fabre. Je l'avais visité quelques jours auparavant, et laissez-moi vous dire que, sur ce coup, j'aurais trouvé mon chemin même les yeux fermés, des bouchons dans les oreilles, les mains attachées dans le dos et des boulets aux pieds (ou presque). Bon. C'était passionnant, mais c'était quelque peu ironique que la seule activité que je me retrouve à faire dans ce festival du livre soit une activité centrée un peintre. Soit, il était espagnol et le thème de cette année était "La littérature ibérique". Mais bon.

 

Une fois tous les petits secrets de notre ami Jusepe le peintre faits nôtres, nous sommes parties à la découverte des stands.

 

Il faisait un temps magnifique, et les petits chapiteaux sous lesquels il se trouvaient étaient très agréables à parcourir. L'ambiance était plutôt chaleureuse et donnait petit goût de vacances (et comme les vacances, c'est le meilleur truc qui existe au monde avec le chocolat, les livres et les mojitos entre amis... j'étais plutôt contente voyez-vous).

Balade Littéraire #7 : La Comédie du Livre 2015 - Montpellier

.

Ne connaissant pas du tout la littérature ibérique, je me suis particulièrement concentrée sur les stands qui proposaient des ouvrages d'auteurs espagnols et portugais. J'ai notamment noté le nom d'un auteur : António Lobo Antunes.

 

En particulier, j'ai failli craquer pour N'entre pas si vite dans cette nuit noire.

Balade Littéraire #7 : La Comédie du Livre 2015 - Montpellier

.

"Dans une villa d'Estoril, ville balnéaire du Portugal, le père de Maria Clara part subir une opération à cœur ouvert. En son absence, elle s'empare de la clé du grenier défendu où ce dernier a pris l'habitude de séjourner. Et au fond des armoires, elle trouve les reliques d'une filiation ignorée... Tandis qu'elle se lance dans cette enquête généalogique, les autres membres de la famille gravitent autour d'elle : une mère désœuvrée en quête d'un amant, une grand-mère folle qui joue au casino, une sœur trop belle et insupportable... Les voix de tous les protagonistes se mêlent alors. Des voix engoncées dans les mensonges et les conventions sociales, la décadence d'une bourgeoisie nostalgique de la dictature, et prisonnières de troublants secrets de famille."

 

Je ne l'ai pas acheté, faute de place dans ma valise (quoi que, réflexion faite, en m'habillant avec 3 pulls empilés les uns sur les autres peut-être que j'aurais pu...), mais cela m'a vraiment donné envie de découvrir cette littérature.

 

Je regrette vraiment de ne pas avoir pu rester au moins l'après-midi, voire les jours suivants. Il y avait notamment Timothée de Fombelle que je serais bien allée voir pour faire dédicacer l'un de ses livres. J'ai donc boudé, mais ça n'a rien changé à l'affaire malheureusement. Alors je suis allée manger une crêpe, pour oublier combien je me sentais lésée (allez, soyez sympas, plaignez-moi).

 

Plus sérieusement (mais oui, je peux être sérieuse. Un peu), c'était très agréable et j'espère avoir l'occasion d'y retourner un jour. Peut-être même avec La Luciole, histoire qu'elle me retienne si une "achat-compulsifite aiguë" s'emparait de moi :D

 

 

 

Note : Nous ne sommes pas responsables de l'apparition de publicités sur le blog. Vous pouvez télécharger AdBlock Plus pour ne plus voir les plus gênantes ! (logiciel gratuit et bien utile partout sur internet !)

 

____________________

 

Et retrouvez-nous sur Facebook, Google + et Twitter

Publié dans Balades littéraires

Commenter cet article

Acr0 16/06/2015 12:55

Un peu court, un peu frustrée, mais c'était chouette, non ? :)

Morgana et La Luciole 16/06/2015 21:30

C'était chouette en effet ; c'est sympathique de découvrir des manifestations autour du livre autre que le Salon du Livre de Paris... Surtout que c'est plus près lorsqu'on habite le sud comme moi :D *Morgana*