Article du dimanche n°5 - Les tendances livresques

Publié le par Morgana

Plusieurs fois que je passais outre mon blablatage du dimanche,

Eh bien le voici de retour, parce que, c'est bien connu, beaucoup parler de rien, c'est une activité que j'apprécie particulièrement.

 

Aujourd'hui, attention, je vous sors LE sujet super intéressant, LE sujet qui va passionner les foules : les tendances.

 

Je vous vois arriver : "ça y est, elle nous a pété un bon gros cable, la meuf. Elle va renommer son blog en "De gloss et de mascara" et nous parler de la couleur tendance de cet hiver".

Non mais oh ! Ca va pas ! Déjà, je ne fais même pas la différence entre un gloss et un mascara (je déconne, hein)(quoi que... parfois).

 

Evidemment, je vais simplement parler des tendances concernant les bouquins (oui, tous ces mots pour absolument rien, vu qu'intelligents comme vous êtes vous l'aviez deviné depuis le début, mais j'aime tellement faire durer le plaisir que voilà, quoi)

 

Je ne vais pas remonter à très loin, vu que je suis un peu jeune (ahem) pour avoir connu, par exemple, la grande époque où la SF triomphait avec Dune. Non, je ferais plus récent et plus simple : Harry Potter (oui, comme presque tout le monde, j'ai lu les aventures d'Harry).

Harry Potter, c'est vachement bien. Harry Potter, c'est cool. Je n'ai rien à redire là-dessus pour ma part. Seulement... il y a un truc qui m'intrigue depuis le début :

 

pourquoi est-ce CETTE série précisément qui a lancé la grande mode des sorciers ?

 

Je veux dire, j'ai lu d'autres séries sur les sorciers tout aussi sympathiques (bon, les auteurs devaient être français, d'où l'absence de succès international et de surmédiatisation, me direz-vous). Les mystères de l'édition, sans doute.

Cela dit, ça a quand même permis à pleins d'autres séries de se faire connaître, je pense notamment à Tara Duncan. Je crois avoir lu que l'auteure avait pré-écrite sa série entièrerement depuis plusieurs années déjà, et écrit le premier tome, mais que ça lui avait été refusé. Et là, HP arrive... miracle ! Tara Duncan qui n'intéressait pas les éditeurs avec son sujet totalement "out", se vend à des millers d'exemplaires !

Moi, ça me défrise.

 

Il n'y a pas si longtemps que ça, les sorciers sont un peu repassés dans l'ombre. Bah ouais, le dernier volet d'HP est sorti au cinéma, tout le monde a bien pleuré... mais rien n'y a fait, les baguettes magiques se vendent décidément moins bien, au profit des fausses dents (j'ai dit fausses dents, pas les dentiers, les fans d'HP ayant grandi avec lui ne sont pas encore assez vieux, namého !)

 

Et les vampires ont envahi nos librairies et nos coeurs de midinettes.

 

Au début, c'était un peu le bordel, quand même. Parce qu'il n'y en avait qu'un seul de vampire, (un illustre inconnu... Edward, un truc comme ça) et que toutes les filles voulaient se faire mordre par lui. Pardon, d'abord se faire demander en mariage, puis mordre par lui.

Du coup, il a fallu fournir plus de bestiols à dents longues, et de charmants auteurs s'y sont collés.

Bon. Autant j'avais aimé Harry, autant Twilight, je n'ai même pas ouvert le livre. J'ai tellement flippé devant les reportages à la TV où l'on voyait des centaines de filles hurler au passage de l'acteur jouant THE vampire... que je me suis demandé si le livre ne contenait pas un espèce de virus ou un truc dans le genre.  Autant ne pas prendre de risque.

Pour les petits malins me faisant remarquer que j'avais forcément vu des reportages où il en était de même pour celui jouant HP, je répondrais que je m'en fichais, car aux débuts d'HP, je ne regardais que "Barbapapa" ou "Oui-oui et le trésor de l'arc-en-ciel", deux chef-d'oeuvres justifiant amplement ce manque à ma culture.

Un peu plus sérieusement, l'histoire de Twilight ne m'a juste pas intéressée, ne vous vexez pas les filles, dites vous que ça en fait une de moins avec qui partager Edward.

 

Bon. Alors maintenant, on se retrouve un peu comme des cons, parce qu'après avoir vu les librairies pleines de sorciers, c'est maintenant les vampires qui font un sit-in.

J'ai rien contre les vampires, moi. Même si j'ai été récalcitrante au départ, j'ai appris à apprécier quelques séries. C'est cool, les vampires et ça nous permet de nous rendre compte à quel point on est tordues pour fantasmer sur le fait de se faire mordre. Depuis que j'ai lu Vampire Academy ou Mercy Thompson, je dors fenêtre ouverte même en plein hiver au cas où Adrian ou Stefan passeraient dans le coin (le seul problème étant que ma chambre est au deuxième étage et qu'il y a des barreaux aux fenêtres, mais on ne sait jamais !)

Après, comme pour les amateurs de baguettes magiques, au bout d'un moment, ça peine à se renouveler. Du coup, il faut vraiment sélectionner, si, comme moi, on n'est pas des fans inconditionnelles. Mais ça devient en quelque sorte un challenge que de choisir ses prochaines lectures, et ça me plait bien.

 

Moi, je reste classique avec mon goût prononcé pour la fantasy, et je me sens de plus en plus attirée par le steampunk, l'époque victiorienne m'appelle à grands cris et je serais bien tentée de lui répondre. Des vampires à l'époque victorienne, quelqu'un n'aurait pas ça en magasin ? (je ne déconne pas, je suis sûre que ça rendrait suuuuuper bien)

 

Maintenant, la grande question reste :

quelle sera la prochaine mode ?

 

Une petite idée, pour votre part ?

 

Je parierais bien sur les zombies ou les anges, qui semblent avoir la cote en ce moment. Et j'ai envie de dire "pourquoi pas ?"

 

En attendant, je prévois loin, car je suis en train d'écrire un roman sur des chameaux mort-vivants volants ayant des pouvoirs magiques et qui ne peuvent que se nourrir de sang.

Je suis persuadée que c'est le futur et que ça va réunir beaucoup de lecteurs.

Commenter cet article

Camille S. 31/01/2012 18:32

ce n'est pas vraiment les livres de la saga harry potter qui ont lancé la mode des sorciers mais plutôt la sortie du 1 er film. les 1ers livres de la série étaient déjà sortis depuis 5 ans et
n’étaient du tout connu (sauf pour moi^^). C est le film a lancé la mode sorcier et co.

Morgana V. 01/02/2012 13:18



Je n'adhère pas entièrement à ce point de vue : pour qu'on fasse un film tiré d'un livre, il faut tout de même que ce dernier marche bien. Mais tu as raison, je pense, sur le fait que ça a permis
au plus grand nombre de connaître la saga !


Merci d'avoir donné ton avis Camille !



Vampilou 31/01/2012 14:51

Non, jamais croisé ce genre de mec....dommage lol !!!!!!
Les anges méchants ça existent, je viens de lire le tome 1 de Madison Avery, et tu as des anges du côté "lumière" et des anges plutôt côté "ténèbres". Pas mal du tout, je dois dire et en plus,
j'adoooooore la couverture :-)

Morgana V. 01/02/2012 13:16



C'est con la vie, quand même.


Madison Avery n'a pas vraiment la côte sur la blogo, mais au-delà de ça, ce qui me rebute c'est un peu le prix pour le petit livre que c'est ^^ Par contre, j'avoue que les couvertures sont pas
mal ;)



Vampilou 30/01/2012 14:42

Troooooop bon cette article Morgana, c'est du blablatage de qualité ça !!!!!!!!!
Bon, je vais me faire beaucoup d'ennemies, mais je déteste Harry Potter, oui, j'ai essayé de le lire, 2 fois même, mais rien n'y a fait, je n'accroche absolument pas !!!!!!!! Pour moi, La série de
sorcières, c'est Rachel Morgan :-)
En ce qui concerne la mode des vampires, je dois bien avouer, que c'est grave mon truc, je n'y résiste pas, ils m'appellent et je ne peux vraiment pas les repousser !!!!!
Et je pense que la prochaine tendance sera bien les anges et là aussi, je ne leur résiste déjà plus XD

Morgana V. 31/01/2012 11:58



:D :D Mais non, tu ne te feras aucun ennemi ici. Harry, j'ai bien aimé, mais ce n'est pas ma série fétiche, et, même si ça l'était, je te dirais que tous les goûts sont dans la nature (maxime du
jour, bonjour).


Je ne connais pas Rachel Morgan, mais ça me dit bien, à voir donc !


Mais que de faiblesse ! Ca en devient suspect ! Dis-moi, as-tu déjà croisé un mec un peu pâlichon, maigrelet, les yeux rouges, ayant une vilaine tendance à vouloir mordre tout et n'importe quoi ?


Je lirais bien un livre avec des anges très méchants, juste parce que je suis un fille paradoxale, et que j'aime bien mettre le bazar dans les règles établies.


 



Stellabloggeuse 29/01/2012 21:51

Pour en finir avec Twilight, je l'ai effectivement relu, et j'ai effectivement pas mal grincé des dents...mais il y a toujours un moment ou cela m'emporte^^ Il semblerait que la midinette en moi a
besoin de rêver d'amour absolu de temps en temps :D Quant à me prendre pour Bella, JAMAIS de la vie ! Une pauvre gourde qui n'est même pas capable de respirer quand son homme n'est pas là ! Par
contre Edward...il est mieux dans le livre qu'à la télé :D

Et oui, je vais lire Hunger Games, j'organise une lecture commune sur Livraddict le 3 mars, comme ça je n'ai plus le choix. J'espère juste que la personne qui l'a emprunté à la bibliothèque va vite
le rendre !

(A ton service pour les pavés, j'adore les tiens soit dit en passant^^)

Morgana V. 31/01/2012 11:45



Une midinette, c'est tenace comme bête. Il ne faut pas t'inquiéter, nous sommes toutes dans ce cas-là à un moment ou à un autre : moi ça me fait ça avec les romans de Sarah Dessen, où les
scénarios sont bêtes à pleurer, mais, c'est plus fort que moi, je m'éclate toujours à chaque fois que j'en ouvre un :D


Ahh ! Elle est vraiment comme ça ? Je ne supporte pas, et dans les bouquins, et dans la vraie vie, les nanas comme Bella..."non mais ça va, je t'assure, il est juste parti se doucher... tu peux
le faire, tu peux y survivre !"


Hiiiii ! Que tu aimes ou non, je serais ravie de blablater avec toi sur HG !



Floly 29/01/2012 18:34

Ca m'intrigue ce genre ! T'as un nom de bouquin a suggéré ??

Morgana V. 29/01/2012 19:03



J'ai lu les deux premiers tomes de la série "Léviathan" de Scott Westerfeld, par exemple. Là c'est du jeunesse, mais il y a aussi des séries young adult ;)