Noces de Lune - Anne Denier

Publié le par Morgana V.

Je vous en avais déjà parlé :

 

* Côté Face - Anne Denier

 

 

Noces-de-lune.jpeg

 

 

 

 

 

Il n’était plus.
Ainsi il y avait bien une fin à cette histoire. Trois cents ans de souvenirs se bousculèrent dans ma tête, des ruelles de Prague aux salons de Berlin, dans la douleur et les regrets.
Je l'ai tant aimé.
Nous nous sommes tant déchirés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous avais confié mon véritable coup de coeur pour le tome 1 il y a peu de temps, ainsi que mon impatience quant à la proche sortie du tome 2.

 

Qu'en est-il au final de mon ressenti après cette lecture tant attendu ? Je dois avouer que, si j'ai attendu si longtemps pour écrire ce billet, c'est qu'il y a une bonne raison. Si le tome 1 avait déjà été une lecture très forte en émotion pour moi, ce deuxième tome l'a été encore plus, et j'ai eu besoin de temps pour que ce soit un peu plus clair en moi.^^ Malgré tout, j'ai toujours beaucoup de mal à véritablement exprimer mon ressenti, mais je vais tâcher de faire au mieux.

 

Une atmosphère dense et noire ...

 

Si quelque chose m'a frappé dés les premières lignes dans ce deuxième tome, c'est l'atmosphère. Immédiatement, j'ai senti que les personnages n'étaient pas les mêmes. Ce n'est plus à une adolescente ayant l'impression de devenir folle que nous avons affaire, mais à une femme à qui la vie semble avoir un goût bien amer. Sans rien connaître de sa vie, qui sera dévoilée adroitement tout le long du livre, j'avais déjà la sensation que l'auteure avait réussi à dresser un succinct portrait de ce personnage, j'avais déjà une bonne idée à qui j'allais avoir affaire, ce qui m'a de suite intriguée. Sincèrement, cette héroïne m'a paru assez anthipatique, oui, mais je l'ai trouvée à la fois tout bonnement fascinante.

Pour moi, l'atmosphère générale était en grande partie le reflet des personnages, et plus particulièrement de ce personnage-là.

 

... qui nous amène (entre autres) dans les rues de Prague 

 

Contrairement au premier livre qui se déroulait en majorité dans le présent, ici, c'est beaucoup dans le passé que s'ancrent les actions. Mais, attention, elles ne s'ancrent pas dans une seule époque du passé, mais bien quatre (j'ai un léger doute, il me semble qu'il y en a quatre, mais il est possible qu'il en ait cinq... :/)(oui, ça fait un peu la fille qui a du mal à compter jusqu'à dix :D).

C'est un habile puzzle (très habile même, j'ai presque failli me perdre !) qui prend sa source dans les rues de Prague, ville que j'ai découvert à cette occasion (depuis, je rêve d'y aller pour faire le parcours de l'héroïne).

Pour conclure ce paragraphe sur les lieux, tous sont plus intéressants et mystérieux les uns que les autres, j'ai adoré découvrir la vie des personnages que ce soit à Prague ou Berlin.

 

Des personnages torturés qui réservent toujours plus de surprises

 

Toi, lecture du T1, tu croyais connaître l'infâââââme Côme ? Et bien, surprise, lui aussi a son vécu et n'est franchement pas le plus "méchant de l'histoire". J'ai trouvé ces personnages à la fois terriblement humains et inhumains à la fois. Humains dans le sens où tous me semblaient réels, inhumains dans le sens où ils commettent des horreurs sans noms mais qui, paradoxalement, ont contribué au fait que ce ne soit pas, pour moi, des personnages en carton. C'est terrible parce que durant ma lecture ça m'a heurté à plusieurs reprises et m'a mis dans un état de malaise, mais, maintenant que j'y pense, c'est ça qui m'a rendu ce livre aussi percutant.

J'ai adoré le fait de devoir recouper les informations en fonctions des époques pour comprendre qui est qui. Je n'en dirai donc pas plus sur les liens qu'ont entre eux les personnages, à part qu'ils ont forcément un rapport avec ceux du premier tome, et que leur histoire est tout simplement l'autre facette de l'histoire d'Hyla.

Pour ceux qui ont lu et comprendront : le personnage de Yoël m'a juste brisé le coeur, et Côme était loin d'être en reste. Clara m'a fascinée, émue et dégoutée à la fois, son père m'a vraiment laissé un goût d'horreur tout en m'intriguant.

 

* *

 

Noces de Lune, n'a pas forcément été une lecture que je dirais "évidente", pour moi. C'est beaucoup d'émotions, très diverses, qui me reviennent à l'évocation de ce livre, de cette très belle et terrible histoire. 

 

J'ai été amusée par certains dialogues que j'ai trouvés savoureux, j'ai été dégoutée par certains passages ou actes, j'ai été extrêmement émue par la fin...


Noces de Lune, pour moi, c'est vraiment toute une palette de sentiments très différents. Ces personnages qui me semblaient si anthipatiques, au final, je m'y suis attachée, et j'en suis la première surprise.


J'ai adoré comprendre tant de choses sur le T1, me souvenir de détails qui m'avaient laissés sur ma faim, et trouver là réponse. J'ai adoré devoir reconstituer la chronologie des évènements dans ma tête. J'ai adoré l'écriture, avec ses phrases courtes et percutantes. J'ai adoré cette fin absolument sublime.


C'est en espérant avoir le plaisir de lire le troisième tome l'année prochaine que j'ai refermé le livre, et puis, il faut que je le dise, j'y repense souvent, à cette histoire, tournant et retournant certains passages dans ma tête, juste pour retrouver quelques instants ces étranges émotions qu'elle a suscitées...

 

... Et je suis désolée car j'ai encore fait une tartine T_T 

Mais, honnêtement, je ne sais pas comment j'aurais pu en faire moins... XD

Commenter cet article

Anne Denier 28/05/2012 20:15

Bonjour,
Je suis ravie que mon modeste ouvrage autoédité vous ait plu. Maintenant il va falloir être patiente, le tome 3 : Petite Rose, ne sortira qu'en mai 2013, il parlera plus de Nebel cette fois ;)

Je vous remercie d'avoir lu et rédiger de long avis.

Anne Denier

Morgana V. 29/05/2012 09:08



Bonjour,


Ce fut une fois de plus un réel plaisir, et, promis, je serai patiente, mais... vivement mai 2013, que je puisse en savoir plus sur le personnage de Nebel, qui m'avait tant plu dans le tome 1.


Bonne journée à vous :)