La vie cachée de Katarina Bishop, Tome 1 - Ally Carter

Publié le par Morgana V.

La-vie-cachee-de-Katarina-Bishop.jpg

 
Une famille :

Les Bishop, experts dans l'art du vol des oeuvres de maîtres depuis quatre générations.
Une professionnelle :
Katarina Bishop, quinze ans.
Des amis qui n'ont peur de rien.
Un amoureux secret prêt à tout pour lui venir en aide.
Une mission :
Récupérer des tableaux inestimables extorqués à leurs propriétaires durant l'Holocauste… puis dérobés chez un collectionneur d'art mafieux. Elles sont aujourd'hui cachées dans l'un des musées les plus sécurisés au monde.
Un compte à rebours :
15 jours pour constituer la meilleure équipe de voleurs au monde et relever le défi.
Un enjeu :
 

Sauver l'un des leurs.
______________________
 C'est le genre de petit livre jeunesse qui paye pas de mine, comme ça. On sait directement que les grandes émotions, les phrases grandiloquentes, ou autres, ne seront pas au rendez-vous, mais... Et alors ?!
 
Dés que j'ai vu ce livre, j'ai su que j'allais passer un très bon moment en le lisant, et ce fut le cas.
 
Nous avons donc Katarina; Kat, le plupart du temps, qui est issue d'une famille de grands voleurs. Mais voilà, à 15 ans, elle a envie de tester autre chose, et elle se débouille (de manière pas très légale, évidemment...) pour être admise dans une excellente école, et ainsi, se retirer des affaires familiales. 
Seulement, certaines personnes en ont décidées autrement, d'autant plus que son père se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou et refuse de le voir, obligeant sa fille à agir par elle-même pour le sortir de son pétrin !  
 
Le personnage de Katarina est très sympathique, je l'ai de suite appréciée, avec ses manières directes et son efficacité.
Coup de coeur pour le potientiel masculin, Hale. Pas qu'il soit spécial, ou autre, j'ai juste aimé sa relation à Kat.
 
Pas de psychologie très recherchée, juste de jolis personnages simples.
 
Le livre est découpé grâce au compte à rebours, car, en effet, Kat et ses amis dispose d'un temps limité pour mettre leur opération sur pieds. Cette forme permet de donner un rythme à l'histoire, chose que j'ai beaucoup aimée.
 
Le scénario, pour être sincère, n'est pas époustouflant ou même crédible. A certains moment, pas super super clair... mais qu'importe ! Les pages se tournaient toutes seules, un régal pour moi !
 
Visily Romani, le voleur mystérieux, m'a intriguée, et j'espère que l'auteur en reparlera dans le second tome (sur lequel je n'ai d'ailleurs trouvé aucune information pour l'instant...).
Quant au méchant de l'histoire... boh, pas un super méchant, sympa, mais sans plus.
 
Le vraie force de ce livre, je crois, est l'esprit qui en ressort. Cet esprit de famille, que j'ai ressentit très fort. Pas spécialement les liens du sang, mais plus ceux du coeur. Ces personnages qui volent, soit, mais ont des règles communes très strictes, et sont prêt à tout les uns pour les autres. Rien qu'à la manière dont Kat réagit immédiatement pour aider son père, la manière dont l'Oncle Eddie veut les protéger...
 
Vraiment, j'espère pour retrouver Kat et ses amis rapidement !
 

Commenter cet article