L'Assassin Royal tome 1 : l'apprenti assassin - Robin Hobb

Publié le par Morgana

l-Assassin-Royal-tome-1.jpg

 

Voilà un bon bout de temps que je souhaitait lire cette série. Tout d'abord car la Fantasy est un genre que j'affectionne tout particulièrement, même si je l'ai quelque peu délaissé ces derniers temps (hontamoi !), et ensuite... tout simplement car l'histoire me tentait et qu'on en disait grand bien.
 
Je me suis donc lancée et... c'est à la hauteur de ce à quoi je m'attendais !
 
Dés les premières lignes, j'ai été extrêmement surprise par la qualité de l'écriture, je dois dire, et je me suis donc laissée emporter par l'histoire...
 
C'est un Fitz âgé qui commence à nous raconter son histoire. N'ayant aucun souvenir de sa vie avant ses six ans, il se souvient de son grand-père maternel l'amenant à Castelcerf au son des suppliques de sa mère lui demandant de lui laisser son fils. Mais l'homme laissera le garçonnet là-bas, sans nom, sans aucune possession, et avec seul bagage, le fardeau de sa condition de bâtard.
S'en suivra ensuite le récit de sa vie en tant que garçon d'écurie, auprès de Burrich, homme qui fut totalement dévoué à son père, le Prince Chevalerie, sa formation cachée en tant qu'assassin auprès d'Umbre, ainsi que, bien sûr, le récit de toutes les intrigues de la cour auxquelles il sera mêlé...
 
Si je n'ai pas trouvé le rythme constant, il y a tout de même quelques passages lents, sans pour autant avoir été inintéressants mais plutôt moins motivants. Mais les autres sont tout bonnements excellents, avec une très belle fin qui m'a émue.
J'ai adoré suivre Fitz dans ses aventures. Lui avec sa position en aucun point enviable, je trouve qu'il s'en sort ma foi plutôt bien, sans pour autant faire "sur-homme", et c'est fort appréciable.
 
Des personnages coup-de-coeur, du moins pour ce que j'en sais à ce stade de l'histoire : comme Vérité, l'oncle de Fitz, ou le Fou, ce si mystérieux personnage (est-ce vraiment un homme ? au vu de sa chambre, cela laisse plus une sensation féminine...), voir même l'ombre planante de Chevalerie, qui a choisi de ne jamais rencontrer son fils dans le but de le protéger...
 
Décidément, je suis vraiment ravie !
 
Les deux tomes suivants m'attendent déjà (sur treize, même si l'auteur n'en a véritablement écrit que six, à savoir deux trilogie... merci la traduction française :D).
 

Commenter cet article

Floly 31/10/2015 20:51

J'ai dans ma PAL l'intégrale 1 des aventuriers de la mer, je me le réserve pour mon voyage en décembre!^^