Divergente tome 2 (Insurgent) - Véronica Roth

Publié le par Morgana V.


Divergente-2.jpg

 

 

* Ceci est le deuxième tome d'une trilogie,

il se pourrait donc qu'il y ait des spoilers

pour les personnes n'ayant pas le premier

tome ;)

* Retrouvez mon avis sur le premier tome ici :

Divergent, Tome 1 - Véronica Roth

 

 

 


Afin d'écrire cet avis sur Insurgent, j'ai relu ce que j'avais dit sur le premier tome. Je dois avouer avoir été très surprise. Effectivement, le souvenir que j'en garde, deux ans plus tard, n'a plus grand chose à voir avec ce que j'avais écrit juste après l'avoir lu. C'était encore l'époque où je venais écrire ici à peine la dernière page tournée (ou presque), et je pense décidément que le recul que j'essaye de prendre maintenant n'est pas du luxe :D

En gros, mon enthousiasme de l'époque s'est transformé en un "ouais, c'était sympa." L'idée de départ était géniale mais l'intrigue et ses personnages en eux-mêmes semblent s'être faits happer par un trou noir de ma mémoire. Et, promis, je n'exagère rien. Quand j'ai ouvert le tome 2, mes souvenirs se résumaient à : l'héroïne s'appelle Tris, son petit-copain Quatre, et c'est le gros, gros bazar si l'action reprend juste après les événements du tome 1. Je me souvenais également de détails sur les relations des personnages avec leurs familles et sur le fonctionnement du monde, mais pas grand-chose d'autre. Il est normal d'oublier le déroulement exact de l'intrigue mais, à ce point-là, cela m'arrive rarement, et j'ai vu sur la blogosphère que j'étais loin d'être la seule, alors que beaucoup avaient lu ce livre bien plus tôt que moi.

 

Commençons par ce qui m'a gênée dans ce tome :

 

Premièrement, le rythme de l'action. J'ai trouvé l'histoire de ce deuxième tome bourrée de "faux rythmes". On passe d'un endroit à un autre, il y a beaucoup de rebondissements, ça ne s'arrête pour ainsi dire jamais (Comme ça, sur le papier, ça fait bien, je sais, je sais). Sauf que j'ai eu l'impression que l'auteure voulait nous présenter plus en détails sont monde mais s'y prenait assez maladroitement. La plupart des "escales" de Tris m'ont parues assez inutiles vis à vis de l'intrigue. Soit, on en apprenait plus sur telle ou telle faction, et cela me ravissait sur le coup mais, dés qu'ils repartaient, j'avais une impression de "vide" qui m'envahissait. A quoi cela avait-il vraiment servi, déjà ?

 

Autre point qui m'a agacée : les personnages.

C'est moi qui suis devenue irascible ou Tris qui est vraiment insupportable ? (ceux qui choisissent la première proposition, vous sortez avant que je m'énerve.) Par moment, je la comprenais, mais ce n'était définitivement pas la plupart du temps. Dans le premier tome, il me semblait l'avoir appréciée. De plus, j'ai quand même beaucoup aimé Katniss dans le début du deuxième tome d'Hunger Games, là où tant l'ont trouvée vraiment irritante. Mais le fait est que j'ai trouvé ses comportements agaçants la plupart du temps : "oh je suis malheureuse je vais encore trahir mes amis en faisant exactement ce qu'ils ne veulent pas que je fasse mais je dois le faire car je suis l'héroïne de cette histoire et j'ai une âme d'héroïne", "Quatre, je viens de te mentir pour la 1 253ème fois depuis le début du livre, alors qu'on en n'est qu'à la page 12 (ok, peut-être 150 :D), mais je t'aime... cela dit, je dois risquer de te perdre, car je suis l'héroïne de ce livre et que j'ai une âme d'héroïne".

De plus, le fait que Tris aurait également pu être une Erudit est mis en avant à outrance dans ce tome : tout le monde qui ne cesse de lui répéter à quel point sa logique et ses déductions peuvent être géniales. C'est bien la première fois, les suivantes c'est trop pour moi. Je préfèrerais me dire de moi-même "oh, elle a une bonne logique, c'est futé d'y avoir pensé !", plutôt qu'on me fasse comprendre à quel point je dois penser qu'elle est intelligente. Surtout que, parfois, j'ai trouvé ses déductions un peu tirées par les cheveux.

Ensuite, le fait d'avoir oublié les 3/4 des personnages (je ne sais pas si, durant les 50 premières pages, j'ai pu lire trois paragraphes sans me dire : c'est QUI lui/elle ?) ne m'a pas du tout aidée à les apprécier. De manière générale, j'ai trouvé qu'il y en avait en trop et que l'on ne pouvait s'attacher que difficilement à eux, même si certains m'ont été sympathiques, cela dit !

 

Enfin, pour parler rapidement de l'écriture de Veronica Roth, elle n'a pas vraiment de signature particulière. Elle est assez typique des romans YA : c'est fluide, agréable à lire, mais pas très personnel selon moi.

 

Bon, bien. Maintenant que j'ai fait ma méchante, voyons les bons côtés :

 

Le monde me semble toujours aussi original. L'idée me paraît même assez géniale en elle-même. Son traitement me déçoit sur nombre de points, mais l'idée de départ me séduit toujours autant.

Quatre est toujours aussi miam. 

La réflexion de Véronica Roth, sans être du Kant, est intéressante. En y réfléchissant, je me dis que l'on a tendance à être "mis dans des factions", même implicites, nous aussi : combien de fois est-on réduit par des personnes à nos caractérisques les plus évidentes ? Alors que, même si l'on est "audacieux", ne peut-on pas également avoir des côté "érudit" ? Il y a pleins d'autres sujets induits par l'intrigue, mais celui-ci m'a particulièrement interpellée.

Pour finir, la conclusion de ce tome est vraiment inattendue et ouvre de nouvelles perspectives. Je me demandais ce que l'auteure allait pouvoir raconter dans son dernier tome, et elle a su véritablement me surprendre, sans que cela n'arrive comme un cheveu sur la soupe (miam, je sais... cette expression est toujours aussi classe ; de suite vous avez envie de lire la fin du livre s'il ne me fait pas penser à un bol de soupe dans lequel serait tombé un cheveu).

 


 

Bilan mitigé pour ce deuxième tome :

j'aime toujours aussi l'idée de départ, l'auteur sait toujours autant me surprendre, et le livre est un page-turner.

Mais... le rythme de l'histoire m'a déplu, l'héroïne m'a agacée et je me suis aperçue que le premier tome m'avait au final très peu marquée sur la durée.

Il y a de très bons éléments, mais le traitement me semble manquer un peu de profondeur ; je veux bien que c'est de la littérature jeune adulte mais le fait est que des ouvrages de cette catégorie ont su me marquer durablement...

Cela n'empêche le fait que je suis très curieuse de connaître le fin mot de l'histoire et je lirai donc le 3ème tome !

 


Commenter cet article

Acr0 16/04/2014 21:29

C'est tout à fait ça, "faux rythmes". A croire que Roth ne savait sur quel pied danser et qu'elle n'arrivait pas à "y aller, gogogogo"... Mais je suis restée sur ce sentiment-là (même si l'idée de base était intéressante). L'intrigue m'a chiffonnée. Moi aussi, j'ai trouvé que Tris m'a insupportée.

Morgana 18/04/2014 16:14

Exactement... ou alors, j'ai supposé qu'elle souhaitait nous faire découvrir son monde un peu plus en détails, mais c'était maladroit ^^

Kiwiwi 16/04/2014 19:01

Personnellement, je viens d'enchaîner les tomes 1 et 2 15 jours avant la sortie du 1er film (je préfère lire d'abord). Les livres comme le film m'ont beaucoup plus, même si j'ai été un peu déçue par le fait que les relations dans le films n'ont pas été trop marquées. Avec ses amis je veux dire, je vois mal comment va se passer le 2ème film alors que personne n'a noté qui était Will en voyant le film uniquement.
Même si ça n'a pas été aussi loin que toi, je vois ce que tu veux dire quand tu dis qu'elle est agaçante. Elle a un peu tendance à se jeter dans la gueule du loup quoi...
Très bonne série malgré tout, j'attends avec impatience le tome 3 le mois prochain !

Morgana 18/04/2014 16:13

Je n'ai pas encore vu le film, mais les échos sont franchement positifs, tu me donnes encore plus encore de le voir, tiens ! :D
Pour Will, s'ils n'ont pas vraiment "marqué" sa présence dans le premier film, soit ce sera incohérent, soit ils se seront arrangés autrement ; dans les deux cas ce n'est pas super rassurant car c'est quand même très important comme axe de l'intrigue du tome 2 ^^
Et je reste tout comme toi très curieuse de connaître la fin ! Courage, nous saurons bientôt :D Merci d'être passée ! :)

Acr0 10/03/2014 22:58

Ah oui, de mon côté, je ne suis pas passée par la case de l'enthousiasme. C'est bien trouvé l'expression de "faux rythmes" et oui, Tris est insupportable :D La thématique est originale, je trouve dommage que Veronica Roth n'est pas davantage pousser ses idées.

Morgana 15/03/2014 17:48

Je crois que j'avais besoin à ce moment là d'une roman comme celui-ci car je venais d'enchaîner plusieurs livres dits "classiques" et c'était assez reposant et agréable, un livre se lisant aussi facilement que Divergent.
Ahh... Tris... espérons qu'elle soit un peu plus logique dans le dernier tome (j'essaye d'être positive, vraiment, mais j'ai l'impression que personne ne sera dupe :D).
Je suis bien d'accord, j'aime vraiment ses idées. Je me souviens que quand j'avais lu le synopsis du tome un, ça m'avait tellement enchantée ! Enfin... comme quoi, parfois, des idées banales bien traitées me conviennent mieux que de bonnes idées mal traitées.

Stellabloggeuse 19/02/2014 20:57

Du coup je suis allée relire mon billet à la suite du tien, parce que effectivement, un an après, je garde très peu de souvenirs de ce tome comme de son prédecesseur ! Je te rejoins donc sur ce
point.
Par contre, j'avais mis une note excellente 4,5 sur 5. je n'avais pas éprouvé de temps morts, j'ai plutôt apprécié les stratégies et la découverte de l'univers.
Concernant Tris, elle ne m'a pas énervée. Je n'ai pas approuvé ses choix, à sa place j'aurais fait totalement confiance à Quatre. Cependant, j'ai mis cela sur le compte du traumatisme du premier
tome. Pour moi les défauts qu'elle a montrés ici la rendent pleinement humaine. plus que Katniss qui a un côté "machine", même si j'ai été en totale osmose avec elle sur le tome 3. C'est amusant de
voir ces différences, d'un lecteur à l'autre.
Sinon, j'ai un gros problème. Dans mon billet j'ai écrit "la fin est très frustrante puisqu’elle soulève plus de questions qu’elle n’en résout", le souci c'est que je ne m'en rappelle plus, de la
fin... ! Va falloir relire quelques pages avant de lire le tome 3. Ceci dit cela me fait la même chose avec Indiana Teller que pourtant j'aime beaucoup. Mais heureusement Sophie Audouin Mamikonian
fait d'excellents rappels. Mais je divague là, désolé pour le roman et bisous!
ps : Quaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaatre

Morgana 22/02/2014 14:27

Je me souviens effectivement de la très bonne note que tu lui avais donné ! Je trouve assez étrange que le livre ne nous marque pas tant que ça... Le fait que la fin t'échappe, c'est quand même assez gros, je trouve ! J'ai lu les 7 ou 8 premiers tomes de Tara Duncan de SAM donc je vois assez ce que tu veux dire : à l'époque, j'adorais les lire sur le coup, mais ça ne m'a absolument pas marquée ^^ Après, la série a été trop longue pour moi, et l'héroïne (mince, aurais-je un problème avec les héroïnes ? :D) m'a vraiment agacée. Cela dit, je veux savoir qui est Magister, donc je tricherai. Je sais, c'est mal mais voilà, j'assume :D
Pour Tris, je comprends ce que tu veux dire. Cependant, pour moi, c'était trop. Après, j'ai lu HG plus jeune, mais je crois qu'en réalité je m'étais beaucoup identifiée à Katniss, en fait. Là, Tris, pas du tout (même si j'aurais bien aimé pour Quatre... :p).
Ah, et j'aime beaucoup quand tu "divagues" et "fais des romans", c'est ça qui est intéressant aussi :)
Je finirai en reprenant ton très juste : Quaaaaaaaaaaatre ! :D