Des Fleurs pour Algernon - Daniel Keyes

Publié le par Morgana V.

Des-fleurs-pour-Algernon.jpgPrésentation de l'éditeur

Charlie Gordon a 33 ans et l'âge mental d'un enfant de 6 ans. Il voit sa vie boulversée le jour, où, comme la souris Algemon, il subit une opération qui multipliera son QI par 3. Charlie va enfin pouvoir réaliser son rêve : devenir intelligent. Au jour le jour, il fait le compte-rendu de ses progrès. Mais jusqu'où cette ascension va-t-elle le mener ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'homme qui voulait devenir "un teligent"...

 

Charlie Gordon, la trentaine est ce que l'on appelle un être "exceptionnel", ou, pour dire les choses plus directement, un "attardé mental". Il raisonne et a l'orthographe d'un enfant de six ans, grand maximum. Pourtant, sa vie se passe tranquillement : il a un travail dans la boulangerie d'un vieil ami de son oncle, où, bien qu'il y effectue des travaux peu enviables - comme le nettoyage des toilettes -, il se sent chez lui. Il a "des amis", les autres employés, qui, bien que se moquant de lui perpétuellement, ne sont pas bien méchant. Et lorsqu'ils rient de lui, il rit avec eux. Non, Charlie n'est pas malheureux. Son seul regret est peut-être de ne pas avoir pu contenter sa mère, qui, lorsqu'il était enfant, voulait le faire "devenir intelligent" comme certains se battent contre des moulins à vent.

 

Un être bien plus humain que beaucoup

 

Lorsqu'il est récupéré dans le cadre d'un projet scientifique visant à "rendre intelligent" des personnes étant considérées comme l'étant pas, Charlie va peu à peu réaliser son rêve, celui de sa mère, et devenir intelligent. Bien plus intelligent que quiconque avec son QI de 180.

 

J'ai été très touchée par Charlie, qui nous raconte dans ses "compte-rendus", l'évolution de ce qui se passe dans sa tête et sa vie. L'idée de départ est assez osée, originale et les échos que j'avais du livre excellents, donc pourquoi ne pas me plonger à mon tour dans cette histoire hors du commun ?

Nous suivons véritablement cette évolution dont je parlais : au tout début, "compte-rendu" s'écrit "conte randu" pour Charlie, et puis, si au début j'avais du mal à saisir ce qu'il voulait dire à cause d'une ponctuation et d'une orthographe déplorables, c'est ensuite parce que les termes employés étaient trop recherchés ! (j'éxagère, je comprenais, mais certains détails scientifiques m'ont laissée perplexe tout de même :D)

 

On sent vraiment les "deux Charlie" qui deviennent de plus en plus distinctes. Le Charlie qui sourit toujours et rit avec ceux qui se moquent honteusement de lui, et le Charlie qui résout un problème scientifique échappant même à ceux qui mènent le projet ! Le Charlie qui a peur de Rose, sa mère, et le Charlie qui tâche de comprendre cette peur.

Le Charlie terriblement humain et... le Charlie qui, en devenant intelligent, a perdu cette humanité si douce et belle.

 

Souris blanche et anticipation

 

Algernon, La fameuse souris ayant son nom sur la couverture a beau, justement, n'être "qu'un petit rongeur", elle joue un rôle qui m'a semblé très important. En effet, en fonction de son évolution, nous pouvons prévoir ce qui va arriver à Charlie... et pas forcément pour mon plus grand plaisir, je dois dire. Cela faisait parfois froid dans le dos, car en la voyant évoluer, je savais que cela attendait aussi Charlie... C'est à la fois très judicieux et terriblement vicieux comme choix de l'auteur. C'était comme voir quelque chose de terrible se dérouler dans la rue alors que l'on est coincé derrière une porte vitrée fermée à clef, sans pouvoir agir.

 

Le temps de quelques pages

 

Si je peux faire un seul reproche à ce livre, c'est sa brièveté. Une cinquantaine de pages supplémentaires n'auraient pas été de refus. J'aurais aimé avoir plus de détail, partager plus de temps avec Charlie. En effet, si ce roman est profondément émouvant, je n'ai pas réussi à être totalement immergée dedans car, pour le coup, et dans son cas,  256 pages m'ont vraiment paru trop peu. Ca aurait pu être encore plus fort, et je regrette qu'un tel livre n'ait pas été un peu plus approfondi, mais je suis certaine que ce choix aura plu aux amateurs de nouvelles et récits courts ; ce n'est donc strictement qu'une histoire de goût. ^^

Cela dit, je dois avouer avoir été traumatisée par la dernière phrase, que j'ai trouvé juste terrible (ne cherchez pas pourquoi, je ne le sais pas vraiment moi-même pour dire vrai).

 

**

 

J'ai beau ne lire quasiment pas de science-fiction (plus par ignorance que véritable désintérêt), voilà un joli livre qui dénonce des réalités dont je ne me sens pas spécialement fière en tant qu'humain. Je me souviendrai longtemps de cette lecture, c'est certain, d'ailleurs, pour vous dire, je compte ne pas être la seule à m'en souvenir car j'essaye déjà de convertir ma famille. :D

 

Commenter cet article

maliae 21/04/2012 20:32

coucou, j'ai absolument adoré ce livre et la dernière phrase de fin m'a tellement marqué que j'en ai pleuré d'un coup.
Je te conseille de lire "les mille et une vies de Billy Milligan" de cet auteur, si ce n'est pas déjà fait. C'est une histoire vraie et hyper bouleversante (un pavé où tu as le temps d'être secoué
dans tous les sens puisque c'est ton bémol pour Algernon).

Morgana V. 22/04/2012 14:54



Coucou,


Halala, cette dernière phrase, juste terrible ! J'étais là "non mais, c'est pas possible... c'est horrible ! Hé, monsieur Keyes, un petit chapitre de plus, s'il vous plais ?" Mais il faut avouer
que c'est très bien trouvé et fort émotionnellement, vraiment très beau ^^


Merci beaucoup pour le conseil, je vais m'y intéresser de suite !


Merci de ton passage Maliae :)



Elsinka 21/04/2012 11:33

Un livre que je ne tarderai pas à lire. Il est dans ma PAL, et ma soeur se plaint que je ne l'ai pas encore lu. ^^

Morgana V. 21/04/2012 13:34



Oh ! J'espère alors qu'il saura autant te plaire qu'à moi ! Bonne lecture Elsinka :)



Luna 19/04/2012 17:09

J'avais adoré ce livre ! Il m'avait beaucoup émue...

Morgana V. 19/04/2012 21:54



Comme je comprends ! Il a quelque chose de très émouvant, oui, même si j'ai toujours ce petit regret concernant la rapidité des actions :/


Merci de ton commentaire, Luna :)



Floly 18/04/2012 18:37

arf t'attises ma curiosité encore plus XD

Morgana V. 18/04/2012 20:46



J'ai envie de dire : "mwhahahahaha" (Franchement, je maîtrise le rire de méchant de disney, non ? :D)



Floly 18/04/2012 18:22

Quelle était cette phrase si terrible ?!! (oui oui j'suis curieuse ^^ )
Je retiens le titre on se sait jamais il croisera peut-être ma route ! ^^

Morgana V. 18/04/2012 18:34



La toute, toute dernière, donc je ne vais peut-être pas te la dire si jamais tu lis le livre un jour :p


Je suis ravie t'avoir au moins réussi à t'intriguer :D