Bright Star - Jane Campion

Publié le par La Luciole

Bright-Star.jpg

 

 

 

Bonjour à tous ! Je me présente, je suis une spéciale guest de Morgana (Note de Morgana : En fait la seule et l'unique, mais je ne lui ai pas dit pour qu'elle ne se sente pas trop pousser les ailes, la Luciole. Ah ah ah... ok, je sors) . Elle m'a fait l'honneur de me proposer de tenir une petite rubrique sur ce merveilleux blog que nous aimons tous (Là, elle se moque, elle est terriblement moqueuse comme Luciole, vous savez. Promis, là, je sors vraiment.). Si elle est la passionnée de la littérature, moi je suis la passionnée du cinéma. Je vous parlerai plus particulièrement des films qui parlent de littérature (au sens large), ou des adaptations littéraires (même si je n'ai pas toujours lu le livre correspondant, honte à moi!), histoire de rester un peu dans la ligne directrice du blog.

 

Voici donc le premier film : Bright Star de Jane Campion. Ce n'est pas une adaptation, mais un biopic (biographical picture, soit un film biographique !) sur un poète, voire un film-poème à part entière.

 

Ne cherchez pas pourquoi celui-ci en premier, il n'y a aucune raison. J'ai réfléchis une soirée entière juste pour vous pour que le premier film soit pertinent mais je n'ai pas trouvé. J'aurai pu parler de mon film préféré, mais je n'en ai pas, en cinéma je suis polygame, j'ai 30 000 films préférés et pas de chouchou, comme ça ils sont pas jaloux et personne ne boude. Du coup, ce premier film, c'est juste celui que j'avais envie de revoir ce soir. Rien de plus. Mais il est bien quand même, même si j'ai dis qu'il etait pas pertinent.

 

 

La toute première fois que je l'ai vu, je suis restée sceptique. J'avais tenu à l'acheter car l'affiche est magnifique. Et puis j'avais vu la Leçon de Piano de la même réalisatrice, un de mes 30 000 films préférés, dans le top 10 même. C'est sans doute pour ça aussi que j'avais moins apprécié Bright Star, il n'atteint pas pour moi la Leçon de Piano, alors j'avais été assez déçue.

J'en avais parlé avec Morgana, on était censé le voir ensemble mais Once Upon a Time a pris le dessus …:D Du coup je l'ai revu toute seule ce soir, et devinez quoi ?

 

J'ai bien fait de le voir une deuxieme fois !

Je pense qu'il faut être dans un certain état d'esprit au moment où on le regarde pour vraiment l'apprécier. C'est le cas pour tous les films, mais ça se vérifie tout particulièrement ici.

 

Entrons dans le vif du sujet à présent !

 

Bright Star nous plonge en plein XIXeme siècle, en Angleterre, au milieu de ses poètes, et plus particulièrement dans l'univers de John Keats, grand poète romantique, lors de sa rencontre avec Fanny Brawne (aux tenues improbables il faut l'avouer, faites bien attention à son tout premier chapeau du film. Le rouge. Splendide...:D)

 

 

La première fois que j'ai vu le film, j'ai été touchée par la qualité des images et par la musique, mais je l'avais trouvé bien trop long. Cette seconde fois a été différente. Certes certains passages me paraissent toujours long, mais je suis partisane du « avec 30 minutes de moins ça serait parfait ! », et cette fois j'ai compris.

Au début du film, Keats parle de la poésie :

La poésie est une expérience des sens

On n'a pas besoin de la comprendre, de l'analyser, il suffit de se laisser bercer et d'en apprécier la beauté.

Je pense au final que c'est ce que cherche à faire le film également. C'est de l'émotion à l'état pur, tant dans les couleurs pastels, la musique justement dosée et toujours bien placée, les plans travaillés, magnifiques. Les acteurs participent bien à partager cette émotion, certaines scènes sont vraiment bien interprétée, presque impressionnantes (je ne peux pas vous dire laquelle, ça spoilerai). Bright Star c'est un petit bout de tendresse d'1h52, un film tout doux et très féminin (dans sa réalisation, les garçons ont aussi le droit de le voir!). Les poèmes accompagnent le film comme une musique du début à la fin.

 

A voir donc, si vous aimez la poésie, les films d'amour pas gnangnan, les jolies images … et si vous voulez voir Ben Whishaw en poète amoureux :D (C'est JB Grenouille dans Le Parfum, maintenant que je l'ai dit, je vais être obligée de faire un article sur Le Parfum, zut alors .. heureusement que c'était prévu!) A voir, et à revoir si vous n'avez pas apprécié comme vous vous y attendiez, ce n'était peut-être pas le bon jour :D

 

Merci de m'avoir lue, je suis ravie de vous rencontrer ! Et à bientôt, vous serez sans doute amenés à avoir de mes nouvelles de temps en temps ! ;)

 

Bright-Star-graou.jpg

 

(--> et il y a lui dedans. Elle m'a demandé d'ajouter spécialement l'image donc je suppose que c'est un argument de choc pour vous pousser à voir le film. Je ne sais pas vous, mais, moi, ce genre d'argument ne me parle pas du tout, du tout... Je ne sais pas pour qui la Luciole nous prend, des groupies, peut-être ? Franchement, nous ! Être faibles face à un tel argument !... Euh... Sinon... Il s'appelle comment, déjà, ton film où l'on peut rencontrer ce charmant jeune homme, mademoiselle la Luciole ?)

Publié dans Films, Biopic

Commenter cet article

Eirilys 12/09/2013 14:29

J'ai eu de la chance, j'étais dans une période un peu mélancolique mais pas trop quand je l'ai vu donc c'est plutôt bien passé !

C'est justement le thème principal du film qui m'a donné envie de le voir au début. Ce morceau est juste magnifique *_*

Eirilys 09/09/2013 15:24

J'ai vu ce film il y a environ 3 ans et je garde surtout un souvenir "d'images" magnifiques (harmonie des couleurs, etc...) Après, à regarder avec le moral quand même ! Je ne m'amuserais pas à le
revoir quand je suis déprimée :p
(Et il faut absolument que je vois la leçon de piano un jour, j'en ai beaucoup entendu parler mais je n'ai jamais eu l'occasion de le voir.)

La Luciole 12/09/2013 12:58



Quand on est déprimé c'est déconseillé effectivement ! Après, moi la première fois je l'avais vu "trop en forme" du coup je ne l'avais pas tellement apprécié non plus... Faut être dans un état
d'esprit neutre en fait si ça existe :D


Et pour la Lecon de Piano, la musique est magnifique en plus, je ne m'en lasse pas ! Ca a du faire beaucoup dans le fait que j'ai adoré le film je crois ! ^^


Merci en tout cas pour ton commentaire, mon tout premier, je suis zémue ;)