Hors de Portée - Georgia Caldera

Publié le par Morgana

Hors de Portée - Georgia Caldera

.

Au moment où j'écris ces lignes (longtemps avant la publication de l'article), je suis dans la dernière ligne droite de mon année universitaire, je suis passée en mode "je suis au bout de ma vie, si je disparais mystérieusement, sachez que je soupçonne Spinoza et Kant de vouloir ma mort à l'heure actuelle". D'habitude, les romances, je les réserve à mes premiers jours de vacances. Cette année, ça n'a pas attendu : j'avais besoin de détente et d'amouuuuuuur livresque. Maintenant.

 

J'ai énormément entendu parler des Larmes rouges de cette auteure. Sauf que, je vous le rappelle, je voulais quelque chose avec une ambiance moins sombre que les Larmes rouges. Du coup, mon choix s'est porté sur Hors de Portée : Hellooooo Scarlett. Eh oui, l'héroïne s'appelle Scarlett, en référence à Mlle O'hara. J'adore Autant en emporte le vent. Ca partait bien.

 

Scarlett est une jeune architecte d'intérieur. Elle vient d'ouvrir sa boite avec sa cousine Louise, et leur petite affaire démarre plutôt bien : elles ont décroché un rendez-vous avec le patron d'une importante entreprise qui a besoin de refaire ses locaux. Sauf que le patron en question est sexy en diable et mystérieux, c'est Aidan. Aidan ? Vous ne savez pas qui il est ? Scarlett non plus, ne le sait pas. Sauf que, contrairement à nous, elle est supposée le savoir. Autant vous dire que cette rencontre va faire des étincelles et plonger l'héroïne dans un passé qu'elle aurait préféré ne jamais se rappeler.

 

Oui. Dans cette romance, ce n'est pas seulement le héros qui a un passé louuuuurd et mystériiiieux. L'héroïne aussi. Je vous laisse imaginer le bazar que ça donne. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça créé des rebondissements. Ils ne sont pas forcément très surprenants, mais l'auteure a le mérite de ne pas les présenter comme si c'était des révélations fracassantes (Par exemple, Aidan, tout comme nous, se doute très bien de ce qui est arrivé à Scarlett, ce qui nous évite la situation où le héros est censé être un génie mais est incapable de saisir l'évidence même).

 

J'ai pas mal apprécié Scarlett : j'aime son côté "ok. Je m'en suis pris plein la tête, mais on ne va s'arrêter de vivre pour autant". Elle le fait comme elle peut, mais elle avance. Elle arrive quand même à avoir un côté "Mlle tout le monde". Malgré tout, on ne va pas se mentir : au fur et à mesure que les choses avançaient avec Aidan, je ressentais de moins en moins d'empathie. 

Parlons-en, de notre beau-gosse-ultime-de-la-muerta-avec-option-aura-ténébreuse : je suis très, très mitigée. Dès le départ, je n'aimais pas trop son comportement possessif et intrusif. Je comprends le fantasme du personnage masculin dominant, mais en l'occurence, son comportement m'a vraiment dérangée à plusieurs reprises. Même s'il reconnaît ses erreurs, même s'il sait lui-même quand il a dérapé. Non, meuf, Scarlett chérie, tu fuis. Voilà tout ce que j'avais envie de dire à l'héroïne. Je comprends très bien l'idée qu'ils puissent être "destinés l'un à l'autre", que Aidan sache voir qui est réellement Scarlett, et vice versa d'ailleurs. Mais j'ai réellement été dérangée à plusieurs reprises. Clairement, ce n'est pas le genre de relation qui me vend du rêve : Scarlett, ne t'inquiète pas, on ne se battra pas pour ton mec :D

Les scènes de sexe, on en parle ? Bien sûr qu'on en parle, je vous connais, n'essayez pas de feinter, ça ne marche pas : je sais que vous avez lu en diagonale jusqu'ici mais que vous êtes maintenant tout yeux. :D Les premières sont bien amenées et menées, mais j'en aurais retiré quelques-unes sur la fin car ça finit par être un petit peu redondant.

 

Bien. Maintenant que vous êtes persuadés que j'ai détesté, laissez-moi vous détromper : j'ai trouvé ça super addictif. La relation chaotique entre les héros ne laisse pas vraiment place aux temps morts et j'avais envie de lire les révélations, d'assister à la confrontation des personnages. Ce n'est pas parce que je n'ai pas vraiment adhéré aux comportements des héros que je n'ai pas pour autant trouvé la construction des personnages assez réussie. Ca reste des personnages de romance assez classiques, mais ce sont les personnages de CE livre, avec une saveur rien qu'à eux. Et ça, j'ai trouvé que c'était très appréciable. D'autant plus qu'au-delà des réactions d'Aidan que je n'ai pas beaucoup aimées, la tension entre lui et Scarlett est palpable et j'ai apprécié certains moments de leur jeu du chat et de la souris durant la première moitié. 

 

Pour conclure, je suis tout de même légèrement déçue, même si la première partie m'a fait passer un très bon moment. Ca partait bien, le ton est vif, les scènes s'enchaînent bien, l'héroïne m'était sympathique... mais sa relation avec le héros m'a dérangée à plusieurs reprises. Ce qui est assez embêtant, pour une romance, il faut le reconnaître. :D Après, c'est plus une question de goût personnel ; ça n'a pas réussi à me faire rêver, mais ça sera peut-être tout le contraire pour vous.

Commenter cet article

Kassyna 10/08/2016 14:43

Je n'ai jamais rien lu de cette auteure, mais je compte bien la découvrir !

Morgana et La Luciole 11/08/2016 18:41

Je te souhaite de pouvoir le faire prochainement, alors ! :) Pour ma part, j'ai très envie de lire Victorian Fantasy !
-Morgana-