Palimpsestes : T1, Impressionnisme - Emmanuelle Nuncq

Publié le par Morgana

Palimpsestes : T1, Impressionnisme - Emmanuelle Nuncq

.

Palimpsestes. Ce titre m'a immédiatement plu. Sa quatrième de couverture m'a parlée dès que je l'ai lue. Quant à sa couverture, elle collait à ce que le résumé annonçait, et ça me plaisait bien. Elle a un petit côté croquis sorti d'un carnet de recherches préparatoires comme ceux de Delacroix que j'adore, avec ces différents éléments sans forcément de liens apparents qui se retrouvent représentés à l'aquarelle sur la même page (allez, je m'égare déjà, ça promet..). Puis quand j'ai reçu le livre, je me suis aperçue que je connaissais le nom de cette auteure : d'Emmanuelle Nuncq, j'avais déjà lu (et apprécié) Bordemarge.

 

Trop chouette. J'avais encore plus envie de le lire, ce livre.

 

C'est bien joli tout ça, je vous dis que l'histoire m'inspirait, mais ça parle de quoi au juste, Palimpsestes ?

 

_____________

 

Paris, 1894

C’est l’effervescence au Louvre : le musée accueille la Pythie, une statue ramenée d’un site archéologique de Delphes. Alors que tous les yeux des visiteurs sont rivés sur la nouvelle œuvre, ceux de Samuel, un jeune gardien, se posent sur Clara, une étudiante en Arts, habituée des salles. Mais depuis l’inauguration de l'exposition, d’étranges événements forcent la rencontre de ces deux jeunes gens, nouvellement associés pour comprendre ce qu’il se trame dans les couloirs du Louvre et empêcher que Paris ne sombre, ensevelie sous les couches du Temps et de l’Histoire

_____________

 

 

Commençons par parler des personnages : on assiste à la naissance de l'amour entre Samuel et Clara au milieu des mystérieux événements déclenchés par l'arrivée de la Pythie.

 

Samuel est très effacé et timide (et roux... du coup quand j'ai parlé à la Luciole des personnages, elle m'a demandé ce que faisait là son cousin, qui s'appelle Samuel et a également des cheveux de cette couleur... Et oui. La Luciole a même des sosies de personnages de romans dans son entourage, quelle vie fantastique elle mène :D). Clara aime d'ailleurs s'amuser à ses dépends de sa timidité.

En effet, elle est tout son contraire : Clara sait ce qu'elle veut, elle a un petit côté avant-gardiste et place la sincérité au-dessus de tout (oui, je sais, c'est beau :') ). J'ai surtout apprécié Clara, avec son tempérament de feu.

J'aime les personnages assez calmes comme Samuel, mais il lui manquait un petit quelque chose qui me le rende vraiment vivant. 

 

Quant à leur amour, je ne sais pas si je manque de romantisme (... je savais que je n'avais pas de coeuuuuuuur :'( ) mais tout ça m'a paru bien soudain. Certes, ces deux-là vont bien ensemble et les circonstances particulières les rapprochent, mais je suis restée assez sceptique. Malgré tout, Samuel et Clara ont le mérite de ne pas être des personnages clichés, et je pense qu'ils peuvent évoluer de manière intéressante dans les 2 derniers tomes. Keep going les gars, j'ai confiance en vous ! :D

 

Puisque nous sommes dans les choses qui m'ont chagrinée, j'ai malheureusement trouvé que l'intrigue avait des faiblesses. Il me manquait... comment dire ? Des rebondissements ? Un vrai fil rouge ?

 

Heureusement (nous en arrivons au gros atout de ce roman, attention :D), l'auteure a l'air de bien maîtriser les périodes historiques qu'elle aborde dans le roman, et j'ai adoré être baladée entre les époques qui s'entremêlent dans le roman. Je ne vais pas vous gâcher la surprise en vous expliquant comment, mais vous risquez fortement de croiser Henri IV, Victor Hugo, Molière ou encore un brachiosaure en liberté au détour d'une page. Mais je dis ça, je ne dis rien... (non mais avouez que c'est assez cool, allez... :D).

 

C'est à la fois ce que j'ai trouvé être la plus grande force et la faiblesse du livre : l'ambiance est vraiment géniale, j'ai adoré l'atmosphère qui régnait dans ce livre. Toutefois, j'ai eu l'impression que tout était concentré sur cette atmosphère : les différents épisodes et petites scènes du passé sont très joliment racontés et se succèdent, ce phénomène étrange s'amplifie, mais c'est à peu près tout ce qui se déroule durant les 270 pages. Comme je le disais, j'aurais souhaité un fil rouge plus solide que celui-ci qui consiste à suivre Samuel et Clara dans leur découverte de ces visions et leurs questionnements sur le pouvoir de la Pythie. 

Mais il est probable que cela m'aurait moins dérangée si j'avais plus accroché à l'histoire d'amour. Pour qui y accroche, l'intrigue ne semblera probablement pas manquer de quoi que ce soit : suivre la romance des deux héros naître au milieu de tout ça étant en soi une intrigue plutôt sympa !

 

Cela dit, si ça m'a pas mal gênée pendant la première moitié, je me suis plus laissée porter par les événements de la deuxième. Les reconstitutions du passé sont de plus en plus savoureuses et prenantes, et je m'émerveillais avec les deux héros.

 

Malgré ces petits aspects qui m'ont déçue, j'ai passé un bon moment de lecture avec Palimpsestes. Si vous aimez l'histoire et l'art, ça fourmille d'anecdotes qui sont joliment reconstituées. Ca manque selon moi d'une intrigue un peu plus prenante, mais si on se laisse porter, c'est très agréable et l'atmosphère est très réussie.

Par contre, je me demande vraiment ce qui va bien pouvoir se passer dans les 2 autres tomes de la trilogie... mystère. Voilà qui me rend curieuse :D

Publié dans Lectures, Fantastique

Commenter cet article