Minuit à Paris - Woody Allen

Publié le par La Luciole

Depuis 1966, Woody Allen sort un film par an … Du coup, pas étonnant qu'à force ils se ressemblent un peu tous, même si certains sortent un peu du lotMinuit à Paris n'est pas le Woody Allen de ces dernières années que je préfère, mais il faut avouer que le scénario ne manque pas d'originalité !

Minuit à Paris - Woody Allen

.

Gil est écrivain et scénariste. Lui et sa fiancée Inès passent quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne. Un soir, alors qu'il se promène dans la rue, il se retrouve transporté dans les années 20.

 

______________

 

Oui oui, dans les années 20, quand le synopsis dit « magie de la capitale », il ne plaisante pas ! Pour ma part, je ne me suis jamais retrouvée en plein dans les années folles en me baladant dans Paris... J'ai essayé hein, mais ça n'arrive que dans un film de Woody :(

 


Gil, lui, a de la chance (parce qu'il est dans un film de Woody, vous suivez ?) et, écrivain qui manque un peu de confiance en son œuvre, il va avoir la chance de rencontrer ses idoles littéraires : Scott Fitzgerald, ET Hemingway, ET même d'autres ! Mais je ne vous dis pas qui pour vous laisser un peu de surprise. Il aurait pû rencontrer Ferdinand Porsche (le mec des voitures), mais il en aurait eu rien a carrer. Donc ça tombe vraiment bien que ce soient des écrivains.

 

 

Trêve de moqueries … Minuit à Paris prend au pied de la lettre la fameuse « Magie de Paris » et nous transporte auprès de ceux qui ont participé à cette magie dans les années 20. Je ne connais pas personnellement toutes ces célébrités présentées (hélas), je ne saurai pas dire avec certitude si les personnages correspondent à qui étaient vraiment ces peintres et écrivains. Pour ceux dont je connaissais deux-trois points biographiques, cela m'a semblé plutôt correspondre (en tout cas physiquement c'est pas mal), mais quand même... c'est très cliché et caricatural ! Ca ne m'a pas vraiment dérangé, si ce n'est pour Dali, qui a l'air vraiment débile avec ses rhinocéros. Dommage, j'aime bien Dali...

 

En fait, c'est le point négatif du film, cet aspect caricatural. Autant pour les personnages que la ville en elle-même... Et l'accordéon en boucle pendant deux heures, pas d'autre choix que de faire abstraction, parce que sinon ça rend fou :D
Mais c'est en même temps ce qui fait son charme. Woody Allen rend hommage à Paris et à sa réputation de ville-lumière, ville des amoureux etc...

 

 

On est dans la subjectivité de Gil, qui adore Paris et pour qui tout est mieux de toute façon que sa vie actuelle. Tout nous paraît toujours mieux ailleurs, avant, c'est ce que nous montre aussi Minuit à Paris (parce que Woody cale toujours un peu de philosophie dans ses histoires).

 

J'aime bien ce film, plein de tendresse, qui fait rêver et sourire, même s'il a ses défauts. Un peu de magie ne fait pas de mal ! Par contre, obligé de le voir en VO ! C'est toujours vrai mais là,… la VF est vraiment mauvaise, la première fois que j'avais essayé de voir le film je n'ai même pas pu tenir …
Quand je l'ai revu cette semaine pour la troisième fois, avec mon frère on a voulu mettre la VO, on s'est retrouvé avec l'audiodescription. Qu'à cela ne tienne, on l'a laissée... ça rajoute une touche amusante au film :D « Gil secoue une épaule en penchant la tête », mais bien sûr ...

 

Commenter cet article

Mana 21/12/2015 12:27

Je me souviens avoir eu peur de m'ennuyer quand j'ai visionné ce film, parce que je sais que les Woody Allen sont généralement très lents. Mais finalement, j'ai été envoûtée par cette magie des lumières, de l'art et d'une époque révolue. Après c'est sûr que c'est le genre de films qu'on ne regarde qu'une fois dans sa vie (enfin selon mon point de vue) :)

Morgana et La Luciole 23/12/2015 15:48

C'est sûr que les films de W. Allen ne débordent pas d'action :D Mais la plupart du temps j'aime bien leur humour et les questions existentielles des personnages ^^(quoi que je trouve que les récents, comme je disais, se ressemblent tous à force). Mais Minuit à Paris a cette petite touche de magie que les autres n'avaient pas et qui est plutôt réussie :)