Foire de Nuit - Maria Surducan

Publié le par La Luciole

Le roman graphique Foire de nuit est une excellente découverte faite mi-novembre au salon de la BD de Colomiers. Je n'avais rien prévu d'acheter, je voulais simplement repérer quelques titres, mais lorsque j'ai vu le nom de la maison d'édition … Les Editions du Moule-à-Gaufres … ça m'a évoqué chantilly et nutella, j'étais obligée d'aller jeter un œil sur le stand et ce petit livre s'est imposé à moi ! :D

 

____________

 

Au milieu de la forêt, loin de la ville, l'étrange foire de nuit promet à ses visiteurs des expériences inoubliables. Les lampes éclairent les mystérieuses caravanes dorées de la troupe où le directeur a réuni les monstres les plus étranges sortis tout droit du bestiaire de l'Europe de l'Est.

 

Foire de Nuit - Maria Surducan

.

Les dessins de Maria Surducan sont un vrai coup de cœur ! Je suis immédiatement entrée dans son univers étrange, un peu sombre par moment, mais toujours agréable à regarder. La gamme de couleur : entre bleuté et orangé, m'a vraiment plu. Je me suis surprise à décrocher plusieurs fois du texte tellement j'observais les dessins dans les moindres détails :D

 

 

Par contre, si cette histoire un peu fantastique me tentait, j'ai été un peu déçue par son rythme.

Elle est divisée en plusieurs tableaux : le personnage principal visite cette foire de nuit, et passe de monstre en monstre. J'ai tendance à ne pas vraiment apprécier ce genre de structures qui me donne souvent une impression de liste. Certaines répliques de personnages me semblent presque déconnectées du reste, en tout cas je ne comprenais pas toujours si elle faisait référence à la scène précédente ou annonçait la suivante …

 

ET POURTANT !

 

L'idée est tellement bonne !

A chaque tableau, chaque monstre, nous renvoie à une mini-critique de notre société. Ce n'est pas fait de manière appuyée, ça reste subtil et poétique : je ne m'en suis pas forcément rendu compte à ma première lecture mais cela amène à réflexion.

J'avais repéré quelques pistes, sur le paraître et sur les réseaux sociaux par exemple :

- Il est interdit de prendre des photos
- Si on ne prend pas des photos c'est comme si on était pas là

Mais l'histoire va au delà de ça, et je n'en ai pris conscience qu'à la fin qui est vraiment intéressante, alors j'ai tout relu et j'ai cherché les messages cachés :D

 

 

 

Pendant la lecture on est plus obnubilé par tous ces monstres très captivants : dragons, vampires, homme-araignée chelou avec un masque, soldat-légume (encore plus chelou) :D

Foire de Nuit - Maria Surducan

.

Je regrette de n'avoir trouvé aucune information sur ces créatures. D'après ce que je comprends ils sortent de la mythologie de l'Europe de l'Est, j'ai cherché un peu sur internet – mais je n'ai rien trouvé (il faut dire qu'en tapant « soldat légume » les résultats ne sont pas très concluants ! ). J'ai juste pu voir que le dragon de Maria Surducan correspond à celui de l'imagerie d'Europe de l'Est : une sorte de serpent à tête de loup.

 

 

 

 

On a donc une sorte d'opposition entre ces créatures mythologiques, et l'état de notre monde aujourd'hui. Quand je m'en suis rendu compte mon opinion sur l'histoire a changé. Je suis partagée sur ce point-là : j'ai vraiment aimé cette histoire, mais je ne suis pas convaicue par la façon dont elle est mise en place et par son rythme.

 

Mais ça ne m'a pas du tout empêché d'apprécier cet ouvrage que je trouve vraiment original, plein de bonnes idées, et surtout dont les dessins sont magnifiques.

 

Noël approchant, je ne peux que vous inciter à aller y jeter un œil, ça fait vraiment un joli cadeau !

 

En plus si les gâteaux poussent sur les arbres ...
En plus si les gâteaux poussent sur les arbres ...

.

Commenter cet article

Calire 25/11/2015 20:30

Moi, édition du moule à gaufre, ça m'évoque le capitaine Haddock de Tintin!
Peut-on faire de la soupe de soldats-légumes?

Morgana et La Luciole 25/11/2015 23:58

Ah c'est peut-être ça alors !
Sans doute, mais ça ne doit pas être très bon ... ^^ -Luciole