Le Fou et l'Assassin tome 2 : La Fille de l'Assassin - Robin Hobb

Publié le par Morgana

Le Fou et l'Assassin tome 2 : La Fille de l'Assassin - Robin Hobb

Spoilers sur le tome 1. Vous pouvez retrouver mon avis sur celui-ci ICI

Et le tome 3, par ICI ;)

Je croyais que ce deuxième tome sortait à la toute fin du mois de mars. Quelle ne fut ma surprise lorsqu'en allant faire un tour au rayon fantasy de la librairie où j'étais, je me suis retrouvée nez à nez avec La fille de l'assassin. Je me suis emparée de l'unique exemplaire qu'il y avait, je l'ai serré contre mon coeur, l'ai couvert de baisers... peut-être pas couvert de baisers, mais j'avais tout de même une folie envie de me mettre à courir à travers le magasin en brandissant ce pauvre livre à la manière dont Rafiki présente Simba à la tribu dans le Roi Lion.

Je suis repartie en ayant pulvérisé mon budget livre, mais tellement heureuse de l'avoir fait (allo, oui ? Comment ça je ne peux pas payer ma facture de téléphone ? Pas mon problème, contactez Robin Hobb, ce sont ses livres qui m'empêchent de vous payer.)(Voilà voilà...).

 

J'avais adoré le tome 1, qu'en est-il de ce tome 2, (qui n'est en réalité que la deuxième partie du même tome selon le découpage en version originale) ?

 

Eh bien, je suis mitigée, je l'avoue, avec difficulté, mais je l'avoue.

 

Le début m'a paru vraiment lent. Il est centré sur Abeille, qui prend une énorme place dans la narration à la première personne, si bien que je me suis demandé pourquoi la série s'appelait "Le fou et l'assassin" et non "Abeille's trilogy". Il n'y avait pas l'ombre d'un orteil du Fou à l'horizon, et ce n'était même plus la voix de Fitz qui nous racontait l'histoire. J'aime énormément Abeille : elle est bien la fille de son père, avec son caractère imparfait, et elle a le mérite d'être un personnage original. Toutefois, j'avoue m'être sentie un peu arnaquée sur la marchandise, au vu de ce qu'annonçait le titre de la série.

 

J'avais envie de connaître la suite des aventures de Fitz et du Fou, et je me retrouve avec celles de la fille inattendue du premier.

 

Au-delà de ça, la première moitié du livre traîne vraiment en longueur. Je tournais les pages à toute vitesse non pas parce que l'intrigue me passionnait outre-mesure, mais plutôt car j'espérais voir l'intrigue reprendre du poil de la bête. J'ai beaucoup aimé découvrir la vie d'Abeille, mais j'aurais volontiers fait une bonne coupe dans ces passages-là.

Et puis, enfin, le Fou est arrivé. Quoi que j'ai imaginé, autant vous dire que c'était à mille lieux de tout ce que j'avais pu concevoir. Et ça, c'était super, super, super cool :D A partir de là, tout s'emballe, et je voyais la fin arriver avec désespoir : après avoir attendu si longtemps que l'intrigue redémarre vraiment, je n'étais pas du tout enchantée à l'idée que ça allait si vite s'arrêter. Lorsque j'ai tourné la dernière page, j'ai ressenti une frustration comme je n'en avais pas ressenti depuis longtemps en refermant un livre dont la suite n'est pas encore disponible. La suite s'annonce absolument d'enfer, et la VO ne sortira qu'en août, alors la VF, n'en parlons même pas... Vais-je survivre à cette attente jusqu'à la fin de l'année 2015 ? Évidemment. Mais quand même, je souffre les gens, si vous saviez :'( :D

 

Note : Nous ne sommes pas responsables de l'apparition de publicités sur le blog. Vous pouvez télécharger AdBlock Plus pour ne plus voir les plus gênantes ! (logiciel gratuit et bien utile partout sur internet !)

 

____________________

 

Et retrouvez-nous sur Facebook, Google + et Twitter

Commenter cet article

郭文乐 06/05/2015 20:53

Facile, pour survivre, achète le en Anglais quand il sort.
Tu sais parler Anglais, n'est-ce pas ? :p

Morgana et La Luciole 06/05/2015 21:43

Je comprends un peu la langue de William et je suis très motivée pour l'acheter en anglais (le livre, pas William)... mais mon but dans la vie étant de convertir ma soeur à la perfection des bouquins de Robin Hobb, je les achète en français pour qu'elle puisse les lire. Il ne me reste plus qu'à la convaincre de commencer à suivre ses cours d'anglais, et je pourrai acheter le bouquin en vo sans regret. Pfiouuuuu, on a de ces problèmes quand on lit, c'est pas facile tous les jours :'( :D *Morgana*